Le Nil Bleu

Nil BleuLe Nil Bleu est vital pour la survie de l'Égypte, car près de 60 % de l'eau qui atteint l'Égypte provient de cette branche du fleuve Nil. Cette eau précieuse est obtenue par la période des pluies durant la mousson de l'Éthiopie.

Le fleuve Nil est également une ressource importante pour le Soudan où des barrages produisent 80 % de la puissance hydroélectrique du pays ainsi que l'irrigation de la plaine de Gezira, qui est un projet de distribution d’eau sur une superficie de plus de 2 millions d'acres.

 


À l'origine, ce projet a été construit en 1925, et géré par une société privée en collaboration avec le gouvernement britannique au pouvoir. Les Soudanais ont obtenu leur indépendance en 1956 et le projet est devenu nationalisé au même moment. La plaine de Gezira est très célèbre pour la production de son et de coton de haute qualité, mais elle produit aussi du blé et des cultures d'aliments pour les animaux, qui dominent la production de cette vaste terre agricole mais riche.



Histoire du Nil Bleu
En arabe, le Nil Bleu est appelé Al Bahr al-Azraq tandis que les Éthiopiens l’appellent Abbai.

La naissance de la ville El Khartoum
Ce royaume s'est effondré en 1821 par une invasion d'une armée turque d'Égypte.

La géologie du Nil Bleu
Pourquoi ce fleuve qui tombe sur les hauts plateaux éthiopiens et qui rejoint le Nil Blanc à Khartoum fut nommé le Nil Bleu ?

Le grand canyon du Nil Bleu
Peut-être qu’il devrait être appelé le Grand Canyon du Nil, car plus de la moitié de ses 800 kilomètres entre le Tana et Khartoum est composé d’une gorge impénétrable.

Le Nil Perdu
Un autre nom possible serait celui du Nil Perdu car la source traditionnelle du Nil Bleu est une source qui alimente Abbai Little, qui est un ruisseau qui coule dans le lac Tana au nord-est.

 

Partager sur votre réseau social préféré

Share